Avec des centaines de milliers de morts, la bataille de la Somme fut l'une des plus sanglantes de la Première Guerre Mondiale. 4 années de dévastations durant lesquelles un semblant de vie suivait son cours. Des études fonctionnaient quand les notaires n'étaient pas envoyés au front. Parmi tous les actes notariés, le testament était particulièrement demandé. - Le Club du droit, du samedi 25 novembre 2017, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés