Jacques Sapir s'est penché sur la future présidence de Donald Trump et son programme basé sur l'accroissement du déficit du pays. Selon lui tout peut bien se passer comme l'inverse, cela dépend de Trump lui même.

Publicité
Contenus sponsorisés