Olivier Delamarche est revenu sur l'intérêt d'investir dans les émergents à la veille des élections américaines et face aux incertitudes qui pèsent sur son vainqueur. Quoi qu'il advienne entre le programme du futur président et la réalité, il y aura forcément un grand écart.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés