Olivier Delamarche est revenu sur l'accord euro-canadien bloqué par la Belgique. Selon lui, les marchés sont sereins car quoi qu'il advienne, le traité sera ratifié.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés