Philippe Béchade s'est penché sur le nouveau cadeau fait par la BCE aux banques : la facilitation de l'évacuation des créances douteuses.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés