Karim Duval s'est rendu à la Foire Internationale d'Art Contemporain (FIAC) pour constater que l'absurde avait envahi la politique.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés