En France, 1 300 communes attendent la décision du gouvernement qui accordera ou non l'arrêté de catastrophe naturelle suite aux intempéries. Cette mesure permet aux victimes une indemnisation plus rapide. Selon les estimations des assureurs, les inondations pourraient couter jusqu'à un milliard d'euros.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés