À la suite de l'augmentation des taxes douanières américaine sur l'acier et l'aluminium européens, les mesures de rétorsion prises par l'UE ont provoqué des remous aux États-Unis. Très symbolique du "Made in America", le constructeur de motos Harley Davidson a notamment annoncé la délocalisation d'une partie de sa production hors des États-Unis. Le président Donald Trump a fustigé cette décision, mais face au tollé, sera-t-il contraint de reculer ?

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés