Vidéo associée: 

Publié le 15/12/2017

Good Com' / Bad Com': "L'offre d'Atos ne relève pas d'une approche amicale et coopérative" - 14/12

Corps: 

Le spécialiste français des cartes à puces Gemalto a annoncé mercredi qu'il rejetait l'offre de rachat "non sollicitée et conditionnelle" de 4,3 milliards d'euros du groupe informatique Atos. Ce dernier avait rendu publique lundi soir son offre d'achat de 4,3 milliards d'euros sur Gemalto afin de créer "un leader mondial en cybersécurité, technologies et services numériques", une annonce saluée le lendemain par les investisseurs, le titre s'envolant de 35% en Bourse. - On y revient avec: Anton Molina, vice-président d'Havas Paris. Et Jacky Isabello, cofondateur de CorioLink. - After Business, du jeudi 14 décembre 2017, présenté par Stéphanie Coleau et David Jacquot, sur BFM Business.

Partager cette vidéo :

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité