Poursuivre sur la voie de la grève, quoi qu'il en coûte. Certains syndicats de cheminots y sont prêts. Au 27ème jour de grève et après plus de deux mois de mobilisation, la CGT, premier syndicat du secteur, estime que 18 à 20% des cheminots tiennent toujours bon malgré des fins de mois difficiles. Ce jeudi, il y avait un train sur deux à l'international, un train régional sur deux et sept TGV sur dix.

Si la réforme de la SNCF a déjà été votée en première lecture tant à l'Assemblée nationale qu'au Sénat, les grévistes attendent les nouvelles discussions des parlementaires cette semaine et surtout la réunion entre gouvernement, syndicats et patronat annoncée pour la mi-juin.

Histoire de maintenir la pression, une "journée de la colère cheminote" a été convoquée par l'intersyndicale pour mardi prochain.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés