Les deux finalistes de la primiare à droite se rendent coup sur coup. François Fillon a répondu aux critiques d'Alain Juppé qui considère son programme "trop radical et trop risqué", notamment sur la question des 39 heures. "Si on n'est pas radical maintenant, je me demande quand est-ce qu'on le sera", a-t-il questionné.

Publicité

Contenus sponsorisés