En 1996, Ginola et Cantona ne sont sélectionnés par Aimé Jacquet. Les Britanniques crient alors au scandale. "On sait que derrière Jacquet, il y a déjà un jeune capitaine qui s'appelle Didier Deschamps et qui actionne les manettes", confie Bernard Pascuito, auteur de "UEFA euro : un inventaire amoureux". Et d'ajouter : "On l'a retrouvé il y a quelques jours avec l'attaque violente de Cantonna. On a eu la sensation que c'était un règlement de comptes".

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés