Je pense qu'on donne un signe à une communauté organisée quelque part. Je ne crois pas que ce soit nécessaire. L'institution église n'a pas besoin de la république pour exister. Et je ne pense pas que les catholiques fassent un tout, un tout comme une communauté. Il y a autant de catholiques dans leur foi et leur engagement qu'il n'y a de type de citoyens. Et cette idée de structurer le débat politique autour de, alors qu'il condamne les corps intermédiaires [...] Il nie les corps intermédiaires et en même temps il survalorise des institutions qui ne sont pas représentatives d'un corps social organisé. Je ne trouve pas ça très sain dans la relation à la laïcité.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés