Le risque d'une victoire de Donald Trump inquiète les marchés financiers, pourtant traditionnellement plus proches de la droite.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés