Mathieu Plane, économiste à l'Observatoire français des conjonctures économiques, analyse dans Europe Soir les facteurs responsables de la hausse, plus faible qu'attendue, de 0,2% du PIB au 2e trimestre.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés