Vidéo associée: 

Publié le 26/08/2016

Crise du lait : le mouvement "va se durcir", annonce la présidente FDSEA de l'Orne

Corps: 

Après 11 heures de pourparlers, les négociations entre l'industriel Lactalis et les agriculteurs sont au point mort. Le négociateur proposait de verser 280 euros les 1000 litres. Insuffisant pour les producteurs. La présidente de la FDSEA de l'Orne, Anne-Marie Denis a réagi au micro de LCI.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet