Theresa May a entamé son opération séduction à l'encontre des patrons britanniques. Pour cela elle compte abaisser le taux d'imposition des société, mais aussi investir dans la recherche et le développement.

Publicité
Contenus sponsorisés