Plus de taxe sur la data au Bénin. Une décision prise samedi 22 septembre à l'issue de la rencontre du président béninois Patrice Talon avec les acteurs du numérique. Quelles sont les raisons qui ont provoqué cette volte-face de Patrice Talon ? La taxe décidée initialement était-elle liée à l'inquiétude suscitée par l'utilisation des réseaux sociaux par les jeunes ou était-ce un premier pas vers la censure, le gouvernement étant fortement critiqué sur internet ?Julie Owono, directrice de l'ONG "Internet sans frontières" répond à Nassif auditeur à Ouagadougou au Burkina Faso.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés