En mettant un plafond de référence, le gouvernement espère que les propriétaires s'y tiendront s'ils veulent louer leur logement à des locataires qui bénéficient des APL. Si le loyer est trois fois et demi supérieur au loyer de référence, l'allocation logement sera donc diminuée voire supprimée..... Un changement de règles qui concernerait 80 000 bénéficiaires

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés