8 196 vues

Le projet de loi de finances 2020 est actuellement débattu à l'Assemblée nationale. Le député IREM du Pas-de-Calais Benoît Potterie en a profité pour proposer la création d'une contribution d'éco-responsabilisation sur les livraisons de colis. Le but : mettre les commerçants physiques au même niveau que les géants du numérique. Ainsi le député veut implanter une taxe supplémentaire sur chaque livraison à domicile : 1 € si le montant de la commande est inférieure à 100 €, 2 € si ce montant dépasse 101 €, et 5 € au delà des 1 000 € de transactions. Cette taxe pourrait provoquer une hausse des prix des produits vendus. Par exemple, Amazon répercute déjà le coût de la taxe GAFA sur les consommateurs. Benoît Potterie suggère aussi que les points de retrait soient exonérés de cette taxe. Il souhaite en effet épargner les villes dotées de peu de points de retrait. Selon Capital, cet amendement sera présenté en séance publique.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.