Jeudi dernier, la France a rappelé son ambassadeur en Italie à Paris... Les relations entre les deux pays se sont dégradées à vitesse grand V. La raison de cette crise diplomatique, c'est la rencontre entre Luigi Di Maio, le vice-président du conseil italien, et des Gilets jaunes. Paris a qualifié cette rencontre de "provocation inacceptable". La France a-t-elle eu la bonne réaction ? Roselyne Febvre et Frédéric Rivière en parlent avec Sandro Gozi, ancien ministre italien des Affaires européennes.

Contenus sponsorisés