247 vues

Ce mardi 21 janvier, Emmanuel Macron a pris la parole au palais de l'Élysée. En effet, il accueillait des représentants de 500 entreprises de taille intermédiaire (ETI). Les ETI sont définies comme étant des sociétés employant entre 250 et 4 999 salariés. Le chef d'état a profité de l'occasion pour détailler son plan d'attaque pour les ETI. Le but : multiplier les mesures pour des entreprises souvent "oubliées". Ainsi Emmanuel Macron devrait s'engager sur la baisse de la fiscalité sur la production. Cela pourrait être une réponse aux contestations des milieux patronaux à propos de 2 impôts : la C3S (contribution sociale de solidarité des sociétés) et... La CVAE (cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises). Cette baisse d'impôt pourrait intervenir à partir de 2021... Si les associations des élus locaux ne s'y opposent plus.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.