189 vues

Le gouvernement a signé jeudi 20 février les deux premiers protocoles d'accord de sauvegarde des petites lignes de train avec les régions Grand Est et Centre-Val-De-Loire. Le but : dénicher des solutions de financement pour la régénération du réseau. Selon Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d'etat aux transports, d'autres régions devraient suivre, car l'objectif est d'établir un "plan d'action concerté". Les lignes secondaires se chiffrent à 9 137 km de lignes, soit 17 % du trafic TER (31 % du réseau global). Selon un rapport du préfet François Philizot, 3 catégories de lignes pourraient voir le jour : celles à la charge de SNCF réseau, celles incluses dans les Contrats de Plan Etat-Région (CPER) et enfin celles qui seront laissées aux seules régions. Jusqu’ici, ces lignes étaient principalement financées par l’état et les régions. SNCF réseau va devoir reprendre et rénover 1 500 km de lignes, pour un coût de 1,4 milliard d'euros.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.