1 199 vues

Martine Aubry s'est défendue mardi devant la juge de toute faute dans sa gestion du dossier de l'amiante quand elle était haut fonctionnaire dans les années 1980, rejetant un à un tous les griefs ayant justifié sa mise en examen.

Publicité

Contenus sponsorisés