3 vues

Réveil plus que difficile pour Alcatel-Lucent à la Bourse de Paris. Le Marché ne pardonne plus aucun faux pas de l’équipementier télécoms. Et celui annoncé ce jour était celui de trop : Alcatel-Lucent renonçait à son objectif de marge opérationnelle ajustée pour l'ensemble de 2012 au vu de ses performances sur les six premiers mois de l'exercice et « compte tenu de l'environnement macro-économique difficile ». Le titre se voit logiquement renvoyé sous les 1 euro et devient officiellement une « penny stock. »

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés