0 vues

Le squat révèle une schizophrénie sociale : des milliers de mètres carrés inhabités côtoyant des milliers de personnes sans logement ou très mal-logées, des milliers de personnes souffrant de solitude dans la densité des villes. Refusant cette double fatalité, le collectif "Jeudi Noir "s’approprie des bâtiments vides depuis des années. C’est pour eux une façon de dénoncer, de militer et de donner un toit à des personnes confrontées à des situations précaires. Le film raconte cette aventure particulière et profondément collective de la vie en squat.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.