9 vues

Quatre soldats français sont morts et cinq ont été blessés samedi dans un attentat suicide en Afghanistan, ce qui constitue les premières pertes de l'armée française depuis l'élection le 6 mai du président François Hollande qui a confirmé que le des soldats français débuterait en juillet et s'achèverait à la fin de l'année.

Publicité
Contenus sponsorisés