0 vues

La femme de chambre qui accuse Dominique Strauss-Kahn de l'avoir agressée nie avoir eu une relation sexuelle consentie avec le patron du FMI, a déclaré mercredi son avocat, alors que plusieurs responsables politiques appelaient DSK à la démission. Allez sur Medisite pour retrouver l'article complet.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.