16 vues

Le gouvernement espère des conclusions dès fin juin sur les causes de l'accident du vol AF447 Rio-Paris, alors que des informations éparses commencent à filtrer dans ce dossier hautement sensible pour Airbus comme pour Air France.

Publicité

Contenus sponsorisés