11 791 vues

Une affaire de viol datant de 1998 vient d'être élucidée dans la Vienne grâce à un emballage de bonbons ! Vingt et ans après les faits, un homme de 67 ans a été arrêté. Il a été confondu par son ADN retrouvé sur l'emballage d'un bonbon. Le papier de bonbon a été retrouvé dans une menuiserie cambriolée l'été dernier. L'ADN relevé sur l'emballage avait une correspondance avec celui relevé après le viol. Le mangeur de bonbons était donc le violeur de 1998 ! Les enquêteurs ont découvert que le père du menuisier était le voisin de la jeune femme violée. À l'époque, il avait été interrogé sans être ensuite inquiété. Face aux analyses, l'homme de 67 ans a dû reconnaître les faits en garde à vue. Il a depuis été mis en examen pour viol crapuleux et encourt une peine maximale de 15 ans de réclusion.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.