10 105 vues

"Je suis devant la justice parce que pendant 10 ans, j’ai été réduit en esclavage". Lessive, repassage, cuisine, ménage, jardinage, garde d’enfants… Un Burundais, aurait été asservi de 2008 à 2018, en région parisienne par un ex-ministre de la justice et de l'économie du Burundi et son épouse. Le couple a comparu ce lundi 9 septembre à Nanterre, pour "soumission à un travail forcé", et à des "conditions de travail et d’hébergement contraires à la dignité". C'esT un ouvrier, qui a aperçu l'homme, "amaigri" (44kg), "sale", en train de nettoyer le sol, qui a donné l'alerte. "Je commençais le travail le matin à 6h00 et je me couchais à 1h00", dévoile la victime de 39 ans à la barre. L'homme, sans papiers recevait également des humiliations quotidiennes. Si le diplomate conteste point par point ces allégations, il risque avec sa femme 3 ans de prison dont deux avec sursis.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.