49 004 vues

Non, la secrétaire d’État, n’est pas inscrite sur l’application de rencontres Tinder. Samedi, Brune Poirson a annoncé sur Twitter vouloir « engager une procédure » judiciaire après avoir eu la mauvaise surprise de découvrir une photo d’elle sur la plateforme sous un profil fictif.

Sous le pseudonyme de « Clara », 36 ans, apparaît en effet une photo de la ministre, révèle le HuffPost. Cette dernière a réagi fermement sur Twitter rappelant que « l’usurpation d’identité est un délit puni par la loi » avant d’ajouter qu’elle allait porter plainte contre la personne qui se cache derrière ce faux profil.

Pour rappel, l’usurpation d’identité est un délit passible d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.