240 vues

Grâce à une loi de 1955, les anciens présidents jouissent d'une dotation mensuelle. Une dotation mensuelle qui n'est pas concernée par la réforme des retraites. Elle est équivalente au salaire d'un conseiller d'état, soit 6 220 € bruts. Les anciens chefs d'état perçoivent cette pension à vie, dès leur départ de l'Élysée. Ce samedi 21 décembre, Emmanuel Macron a annoncé sa volonté d'abroger cette loi. Ainsi le président renonce seulement à ce régime spécial datant de 1955. En effet il touchera bien une pension dont les détails sont à déterminer. À noter qu'Emmanuel Macron a aussi renoncé à son siège au conseil constitutionnel. Ce poste aurait pu lui rapporter 13 500 € en plus par mois. Son prédécesseur François Hollande avait aussi renoncé à cette place.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.