929 vues

Le terrible incendie de Notre-Dame de paris du 15 avril dernier a non seulement ravagé la cathédrale mais il a également libéré dans l'air du plomb en quantité importante. Ce métal dangereux se trouvait dans la flèche et la charpente qui ont brûlé. La préfecture de police de Paris a annoncé samedi 27 avril en avoir trouvé des résidus autour de la cathédrale. Les jardins de la cathédrale, où ont été trouvés ces traces de plomb, ont été fermés au public. Les autorités ont également donné des recommandations aux riverains afin d'éviter toute contamination. "Il est recommandé aux riverains à proximité immédiate de Notre-Dame de procéder au ménage de leur habitation [...] à l’aide de lingettes humides pour éliminer tout empoussièrement". Si l'exposition au plomb peut provoquer le saturnisme, la communiqué de la préfecture rassure les riverains. "L’essentiel du risque d’intoxication au plomb est lié à des expositions prolongées. Les intoxications aigües sont très rares et se situent dans des contextes différents de ceux de l’incendie". La préfecture prévoit la mise en place d'un suivi avec des prélèvements de contrôle dans les mois à venir.

Contenus sponsorisés