2 vues

Stéphane Bern n'est pas content et il le fait savoir... La raison de sa colère ? La restauration des taxes sur le loto du patrimoine et sur les jeux de grattage "mission patrimoine". Les députés ont adopté le 16 décembre un amendement en ce sens. L'animateur affirme qu'une "telle bêtise est déconcertante" et estime que le gouvernement "ne comprend rien aux enjeux du patrimoine". Depuis le lancement du loto du patrimoine, Stéphane Bern a un combat : il veut que les sommes misées soient exemptées de prélèvements sociaux. mais pas question pour le ministère de l'économie. Les jeux de grattage et le loto devraient rapporter entre 20 et 25 millions d'euros et les taxes représentent 7 % des sommes misées.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.