9 990 vues

Arrêter l'alcool réduit considérablement les troubles du rythme cardiaque. C'est ce que révèle une nouvelle étude, publiée le 2 janvier 2020 dans le NEJM. 140 volontaires ont été suivis pendant six mois, dans six hôpitaux australiens. Après une période de deux semaines des épisodes de fibrillation auriculaire sont réapparus chez 73 % des membres du groupe témoin. Ce taux est tombé à 53 % dans le groupe abstinent. Pour ces patients, la charge et la récurrence de l'arythmie ont été significativement réduites. Ces résultats suggèrent que diminuer sa consommation d'alcool pourrait être une partie intégrante du traitement des troubles du rythme cardiaque. Une info qui tombe à pic, alors que l'opération du "mois sans alcool" vient de démarrer.

Pour en savoir plus : Dry January : arrêter l’alcool réduit la fibrillation auriculaire : https://www.medisite.fr/alcool-dry-january-arreter-lalcool-reduit-la-fibrillation-auriculaire.5551567.721180.html

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.