26 921 vues

Une lycéenne américaine a été disqualifiée d'une compétition de natation car son maillot, un modèle pourtant standard, ne la couvrait pas suffisamment. L'entraîneuse d'une autre équipe de lycéennes, a publiquement contesté la décision, accusant l'arbitre de s'en être pris à la jeune fille en raison de ses origines ethniques et de sa morphologie.

Elle avait beau porter le maillot standard distribué à son équipe de natation, une lycéenne américaine a été disqualifiée lors d'une compétition car une arbitre jugeait qu'il dévoilait trop son derrière, avant d'être finalement rétablie dans son titre.

Breckynn Willis, 17 ans, avait remporté l'une des quatre courses disputées vendredi à Anchorage, en Alaska mais les organisateurs avaient annulé sa victoire en invoquant une « infraction liée à l'uniforme ».

Selon une arbitre, la décision était justifiée car le maillot de l'adolescente ne la couvrait pas suffisamment et elle pouvait voir « une fesse toucher l'autre ».

L'entraîneuse d'une autre équipe de lycéennes, elle, a vu rouge. Lauren Langford a publiquement contesté la décision, accusant sur son blog l'arbitre de s'en être pris à la jeune fille, métisse, en raison de ses origines ethniques et de sa morphologie.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.