18 vues

De nombreuses "fake news" circulent autour de l'épidémie du coronavirus. L'une des rumeurs suggère que les gels hydroalcooliques sont cancérigènes. En cause ? Le lien entre la hausse d'absorption de bisphénol a et l’augmentation de cancers. Mais Jérôme Salomon, directeur général de la santé, a déclaré que cela n'était "pas prouvé". Pour l'agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM)... il n'y a "aucun risque cancérogène", que cela soit par "voie cutanée ou inhalée." Ce constat de l'ansm s'appuie sur un rapport de 2011, réalisé après l'épidémie de grippe H1N1. Toutefois, des gels hydroalcooliques peuvent ne pas être bien tolérés par certains. Ainsi il est recommandé de ne pas les utiliser sur une peau abîmée ou humide. Pour ces cas précis, cela peut entraîner des sensations de brûlure ou d'irritation. Enfin, ne laissez pas ces produits à la portée de vos enfants.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.