224 vues

Le débat autour des revenus des demandeurs d'asile bat son plein en ce moment. Ainsi le site checknews a tenu à démêler le vrai du faux sur ces sommes. Un demandeur d'asile en France va toucher l’ada (aide aux demandeurs d’asile) pendant la durée de l’examen de sa demande, et uniquement cette période. Un demandeur logé dans un centre, sans nourriture, gagne 204 € par mois. Une personne sans hébergement a le droit à 426 € par mois. De plus, l'allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) peut être accessible même aux étrangers. Etant contributive, des personnes n'ayant jamais travaillé ou cotisé peuvent la percevoir. Le but : placer le revenu à un minimum, qui est fixé 868 € par mois pour une personne seule. Pour accéder à l'ASPA, un étranger doit être en situation régulière et posséder depuis au moins 10 ans un titre de séjour autorisant à travailler. En clair, cette aide n'est ni automatique, ni immédiate.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.