12 164 vues

Carlos Ghosn fait toujours parler de lui, 5 jours après sa conférence de presse. Pour rappel, il est mis en examen au Japon pour abus de confiance et malversations financières. L'entrepreneur a de nouveau pris la parole, dans les colonnes du "Figaro". On apprend qu'il souhaite poursuivre Renault aux Prud'hommes. L'ex-PDG de cette entreprise a saisi en référé les Prud'hommes de Boulogne début décembre. La raison ? faire valoir ses droits à la retraite, estimés à plus de 700 000 € par an. cela correspond à sa "retraite chapeau", une somme annuelle versée à un patron sur le départ. Or sa lettre de démission n'a pas été "distribuée" au conseil d'administration de Renault. Enfin Carlos Ghosn réclamera une indemnité de départ à la retraite estimée à 249 999,99 €. Selon "le figaro", une audience est prévue pour fin février.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.