195 vues

Ursula Von Der Leyen est la nouvelle présidente de la Commission Européenne. Cette dernière souhaiterait supprimer les pièces rouges pour arrondir tous les prix et n’utiliser que les pièces de 5 centimes. Le but est de faire économiser sur les coûts de fabrication des pièces de 1 et 2 centimes et sur les ressources nécessaires pour les compter et les transporter. Ce projet fait débat, notamment pour l'Allemagne qui est contre cette suppression. Toutefois certains pays ont déjà agi de leurs côtés, comme la Belgique qui a déjà généralisé l’arrondi aux 0 ou 5 centimes les plus proches récemment. En Italie, ces pièces rouges ne sont même plus produites depuis 2018. La raison ? Le coût élevé d'une monnaie qui traîne souvent au fond de nos tiroirs. Selon un rapport de 2013, la production des pièces de 1 et 2 centimes avait coûté 1,4 milliard d’euros à la zone euro depuis 2002.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.