6 290 vues

Le lendemain d’une soirée un peu trop arrosée, il est courant d’avoir un “trou noir”. Celui-ci survient après un “binge drinking” soit "la consommation d’au moins 5 verres d’alcool". Or, cette consommation excessive peut atteindre notre précieux hippocampe. Autrement dit, le siège de la mémoire dans le cerveau. Le problème ? ce phénomène peut entraîner de graves amnésies. La personne est consciente, agit, parle, mais ne se souviendra plus de ce qu'elle a vécu. C’est sur ce réel problème de santé publique que le groupe de recherche de l’Inserm a enquêté. Pour ce faire, les chercheurs ont administré une dose d'alcool très élevée à des rats jeunes. Or, ils ont mis en évidence que, 48 heures après, leur capacité d’apprentissage était affectée. Certains processus de "mémorisation" étaient également abîmés."

Pour en savoir plus : Alcool : les “trous noirs” abîmeraient notre mémoire ! https://www.medisite.fr/memoire-alcool-les-trous-noirs-abimeraient-notre-memoire.5549583.55.html

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.