1 vues

Le syndicaliste suspendu de la CGT il y a un mois pour avoir porté les couleurs du FN aux cantonales, a reçu lundi un accueil houleux au siège de la confédération, où il a défendu son double engagement, n'y voyant pas d'incompatibilité.Allez sur Medisite pour retrouver l'article complet.

Publicité

Contenus sponsorisés