4 vues

Le Japon offrait il y a un siècle des milliers de cerisiers aux Etats-Unis pour célébrer l'amitié entre les deux nations, des arbres dont la floraison à la fin mars est désormais devenue une des principales attractions de la capitale américaine.

Publicité
Contenus sponsorisés