Le photographe turc Burhan Ozbilici a remporté lundi le premier prix du World Press Photo, la plus prestigieuse récompense en photojournalisme.

Burhan Ozbilici se trouvait à Ankara le 19 décembre dernier lorsque Andreï Karlov l'ambassadeur russe fut assassiné sous ses yeux (et son objectif) par un jeune terroriste lors de l'inauguration d'une exposition d'art.

Le jury du concours a jugé que cette image témoignait de la haine de notre époque.

Une image-choc en Turquie élue photo de l'année, et les autres photographies primées par le WorldPressPhoto https://t.co/HiIaoM1QuL pic.twitter.com/3aHDNccgKE- RTSinfo (RTSinfo) 13 février 2017

Massacre d'animaux en Afrique, drame des migrants en Europe... plus de 5 000 photographes issus de 125 pays étaient également en compétition.

45 ont été récompensés. dans huit catégories différentes.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés