Au Yémen, les bombardements de la coalition dirigée par l'Arabie saoudite ont provoqué de lourdes pertes civiles en visant des zones habitées, des marchés ou encore des mariages, estime une mission d'enquête de l'ONU. Le rapport des experts estime que certaines frappes pourraient s'apparenter à des crimes de guerre.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés