Le grand port du sud du Yémen est devenu un terrain de la rivalité entre Al-Qaïda et le groupe Etat islamique (EI). Les deux organisations jihadistes radicales ont profité de la guerre civile pour pousser leurs pions dans le sud, notamment à Aden. Les autres acteurs du conflit entameront des négociations la semaine prochaine en Suisse, au plus grand espoir des habitants de Sanaa. Détails.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés