Yassin Salhi, l'homme qui avait décapité son patron en juin, s'est suicidé dans sa cellule de la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis mardi soir. Il était suspecté d'avoir égorgé Hervé Cornara, avant de se prendre en photo aux côtés de sa victime entourée de drapeaux de l'État islamique. Il avait ensuite projeté son véhicule contre les hangars d'une usine de gaz. Placé en détention, il était mis en examen pour assassinat en relation avec une entreprise terroriste, enlèvement et séquestration en vue de préparer un assassinat. Pour les proches d'Hervé Cornara, en se suicidant Yassin Salhi a échappé à la justice.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés