Vidéo associée: 

Publié le 24/01/2018

Y-a-t-il un "gang" qui s'attaque aux radars automatiques?

Corps: 

Pour protester contre l'abaissement de la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires, un "gang" pourrait s'être attaqué à des radars. C'est notamment le cas dans la Drôme, en Isère et en Ardèche. Ces actes de vandalisme coûtent cher aux Français: entre 60 et 80.000 euros par radar, selon le ministère de l'Intérieur. Ils sont passibles de trois à quatre ans de prison et de 45 à 75.000 euros d'amende.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet