46 vues

On n'a pas fini de rire avec Wolinski, mais cette fois-ci, bien malgré lui ! Ceux qui ont gravé la plaque commémorative aux victimes du 7 janvier 2015 ont laissé une faute d'orthographe dans son nom. L'erreur passe mal alors que Maryse, la veuve de Georges Wolinski, lui rendait hommage ce matin devant la plaque.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés